SolidaireVille : le social gaming au service de la solidarité internationale

SolidaireVille : le social gaming au service de la solidarité internationale

Avec l’arrivée du web et notamment du web 2.0, les associations caritatives ont pu développer de nouveaux outils pour attirer les donateurs.

Ainsi, de nombreuses associations possèdent leur page sur Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux afin de toucher un public plus jeune, qui se sent moins concerné par le caritatif alors qu’il est l’avenir du monde.

Les associations se sont donc intéressées aux habitudes des internautes sur les réseaux sociaux et ont su par exemple, constater l’intérêt grandissant pour le social gaming et en tirer parti pour proposer des outils à même d’attirer les donateurs.

Quand le social gaming se met au service de la solidarité internationale, c’est donc le sujet de cet article.

*Le social gaming, c’est quoi exactement ? *

Le social gaming est né avec le web 2.0, si  l’on se réfère à la définition anglo-saxonne, les social games sont : « Games that run on a social network and use that network to enhance gameplay between players ».

Pour faire simple, des jeux simples d’utilisation sur les réseaux sociaux et qui incluent des actions sociales à l’expérience ludique.

Les social games se sont donc Farmville, Mafia Wars, Cityville etc… de nombreux jeux qui ont su faire la fortune de leur éditeur, l’américain Zynga.

Ces jeux fonctionnent grâce à la connexion de centaines de milliers d’utilisateurs par jour, un potentiel non négligeable pour tout annonceur sur Facebook notamment.

Les social games sont plus simples d’accès que leurs homologues sur console et sont plus légers à jouer ce qui les rend d’autant plus attractif et ce qui permet de fidéliser les joueurs.

*Découvrez « SolidaireVille » *

Le CCFD Terre-Solidaire (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement) a décidé de surfer sur la vague des jeux sociaux sur Facebook pour son application solidaire.

Solidaireville_2

L’application est intitulée « SolidaireVille » comme un clin d’œil aux célèbres jeux que sont Farmville et CityVille.

Le but de cette application est de sensibiliser les jeunes internautes au don. En effet, il a été démontré que les dons sont en général effectués par des personnes assez âgées et que le nombre de dons avait tendance à diminuer.

Comment l’application fonctionne-t-elle ?

L’application a été développée sous la forme d’un jeu Facebook classique, vous y retrouverez les couleurs vives, l’interaction avec les objets, l’interactivité avec vos amis, etc… Mais SolidaireVille est bien plus qu’un jeu, c’est avant tout une plateforme de micro-don.

La plateforme permet de faire des dons en achetant des cadeaux virtuels tels que des tracteurs, du matériel scolaire, des kits de manifestation etc…

Ces cadeaux virtuels entrent dans la philosophie des « micro-dons » car ce sont souvent de petits montants à partir de 1€ et jusque 20€.

Afin, d’augmenter le côté social et de sensibiliser ses amis à la solidarité internationale, il est possibled’offrir les cadeaux achetés à ses amis Facebook.

Les  3 projets qui sont présentés sur l’application concernent l’éducation, l’alimentaire, la justice sociale pour des pays aussi divers que le Pérou, la Guinée-équatoriale ou le Sri Lanka.

L’argent récolté à travers les différents projets du jeu est mis en commun puis réparti sur tous les projets de l’association, pas uniquement ceux présentés dans l’application.

100% des fonds collectés contribuent au financement des missions de l’association.

Les résultats

La page Facebook de SolidaireVille compte près de 7000 fans et vous permet d’obtenir des informations supplémentaires, des récits, des vidéos, etc…

L’application a été lancée au mois d’avril dernier et plus de 23 000 personnes ont déjà participé aux différents projets.
A l’heure actuelle, les projets de la plateforme de micro-don n’ont récolté que quelques centaines d’euros chacun pour un total s’élevant à plus de mille euros.

Un montant assez faible pour le moment mais promis à un bel avenir tant la notoriété du projet va en grandissant.

De plus, il ne tient qu’à vous, internautes, de faire grossir cette cagnotte en contribuant avec votre propre micro-don en achetant un pack manif, ou un tracteur, ou encore un éducateur.

Vous avez l’embarras du choix, il ne vous reste donc plus qu’à sélectionner votre projet et valider votre panier !

SolidaireVille est la première plateforme de micro-don créée sur Facebook mais certainement pas la dernière qui y verra le jour !

En proposant, une plateforme de micro-don sous la forme d’un jeu social, Le CCFD Terre-Solidaire propose une façon plus ludique et moins conventionnelle de faire des dons, ce qui peut attirer un public moins habitué à se déplacer sur les sites traditionnels des associations pour faire un acte citoyen.

Votre avis sur ce projet ? Ce type d’application vous donne-t-il plus envie de vous investir pour une association ? Si vous connaissez d’autres initiatives de ce genre, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires

marion

0

comments powered by Disqus