Jeux Olympiques : le CIO, Twitter, Facebook et vous

Jeux Olympiques : le CIO, Twitter, Facebook et vous

Vous ne pouvez pas les avoir manqués, les Jeux Olympiques de Londres 2012 se sont déroulés cet été.

Quelques semaines après leur clôture,  nous vous faisons un retour sur les Jeux, le CIO et les réseaux sociaux.

Suivez le guide !

*Les règles strictes du Comité International Olympique *

Un événement comme les Jeux Olympiques d’été, ce n’est pas rien, cela nécessite beaucoup d’argent. Un argent qui provient notamment des différents sponsors officiel de la compétition. McDonald, Visa, Coca-Cola, Adidas… les plus grands noms ont répondu présent pour débourser près de 1 milliard d’euros. Une somme énorme mais qui ne compte que pour 40% du budget faramineux des Jeux Olympiques !

*À bas l’Ambush Marketing ! *

Dans ce contexte, le CIO a souhaité protéger ses sponsors au mieux de l’Ambush Marketing.

Qu’est-ce que l’Ambush Marketing ? Il s’agit littéralement du « marketing en embuscade » ou marketing caché qui consiste pour une marque à vouloir tirer profit d’un évènement dont il n’est pas partenaire.

La pratique est loin d’être nouvelle et pose problème au CIO à chaque nouvelle compétition internationale. Par exemple, en 1996 durant les Jeux d’Atlanta avec l’athlète Britannique, Linford Christie, avait porté des lentilles aux couleurs de son équipementier, Puma, lors d’une conférence de presse.

A l’heure des réseaux sociaux, Internet peut être un très bon moyen de faire de l’ambush marketing. C’est ce qui a décidé le CIO à instaurer des règles très strictes de bon comportement des athlètes (et des spectateurs) sur Facebook, Twitter etc…

Linford-Atlanta-1996-ambush-Puma1-576x250

**Des règles et des sanctions**Ainsi, les athlètes ne pouvaient pas :
- Poster sur un site de partage, un réseau social, un blog, à propos d’un produit concurrent à ceux des sponsors officiels.
- Poster des clips vidéo qui montrent l’intérieur du village olympique sur un blog ou sur YouTube. En l’occurrence, strictement aucun contenu audio ou vidéo ne peut être posté sur aucun site.
- Tweeter « en tant que journaliste ». Les athlètes devront « utiliser la première personne et ne pas rapporter l’actualité de la compétition ou les activités des autres athlètes ».
Mais également, les spectateurs ne pouvaient pas :
- Selon le règlement, « un détenteur de billet ne pourra pas, sans licence, diffuser ou publier une vidéo ou un enregistrement audio sur les sites de réseaux sociaux ou sur n’importe quel site internet. »
- Publier des photos sur Facebook.
**Une présence pourtant forte sur les réseaux sociaux**Malgré ces règles très strictes, la présence des comptes officiels des Jeux Olympiques sur les réseaux sociaux a été très importante. Petit florilège de ces différents comptes :
- Tumblr [www.olympics.tumblr.com](http://www.olympics.tumblr.com/) - Google Plus [The Olympic Games](https://plus.google.com/u/0/+TheOlympicGames/posts) (1.16 millions d’abonnés) - Twitter [@Olympics](https://twitter.com/Olympics) et [@London2012](https://twitter.com/London2012) (respectivement 1.7 et 1.6 millions d’abonnés) - Facebook [The Olympic Games ](https://www.facebook.com/olympics)et [London 2012](https://www.facebook.com/London2012) (respectivement 3.7 et 1.7 millions de fans) - Youtube [London 2012](http://www.youtube.com/user/london2012?feature=results_main) (près de 52 000 abonnés) - Instagram [The Olympics](http://www.gramfeed.com/olympics)
Sans compter, un hub [www.hub.olypic.org](http://www.hub.olypic.org/), des sites internet [www.olympic.org](http://www.olympic.org/) et [www.london2012.com](http://www.london2012.com/)ainsi que tous les comptes des comités olympiques nationaux. Pour une organisation réfractaire à la diffusion d’informations sur les réseaux sociaux, le CIO s’est doté de nombreux comptes sur lesquels elle peut **contrôler l’information dévoilée**.
![Facebook_London2012](http://www.hobbynote.com/blog/wp-content/uploads/2014/01/Facebook_London2012.jpg)
**Respect des règles ou liberté de parole ? ****Soria Zidelkhile**, directrice de la communication au CNOSF (*Comité national olympique et sportif français) nous indique que * « Sur quelque 340 athlètes de l’équipe de France, **90% ont un compte Facebook et la moitié un compte Twitter**, dont un quart l’utilise très activement ». Ce sont des chiffres déjà assez conséquents alors imaginez-les à l’échelle mondiale, plutôt pas mal non ? La plupart des grands sportifs, des sportifs célèbres, ont une présence sur les réseaux sociaux. Et quand on sait que **Facebook compte plus de 900 millions d’utilisateurs et Twitter plus de 500 millions**, ça fait beaucoup de monde pour leur répondre ! Pour tenter de contrôler les dires des athlètes sur les réseaux sociaux, le CIO a même créé **son propre hub** ([http://www.hub.olympic.org](http://www.hub.olympic.org/)) mais cela **ne les a pas empêché de communiquer** sur Facebook, Twitter et autres. La question est : **y a-t-il eu des dérapages ?** Même si dans l’ensemble, il semblerait que la plupart des athlètes n’ont pas causé trop de scandales. La menace **des amendes et de la suspension** de participation à la compétition semble les avoir dissuadés de jouer les journalistes sur les réseaux sociaux. Cependant, deux athlètes ont été pris la main dans le sac en pleine transgression des règles. Le résultat ?**Eviction immédiate** de la compétition pour **Voula Papachristou** (Grèce) et pour **Michel Morganella**(Suisse) suite à leurs tweets jugés comme racistes. **Les spectateurs ont fait entendre leur voix sur les réseaux sociaux ! ** Les réseaux sociaux les plus populaires ont dévoilé de nombreux chiffres concernant l’activité des supporters sur les réseaux sociaux durant la période des Jeux Olympiques à savoir **entre le 27 Juillet et le 12 Août 2012. **Et il n’y a pas à dire, vous avez été très réactifs ! **Instagram, nombre de partage record** La plateforme de partage de photos a été très sollicitée durant ces jeux, les spectateurs et les athlètes ont fortement utilisé l’application pour nous faire partager les moments vécus à Londres. Ainsi, **plus de 650 000 photos** ont été publiée **avec le hashtag #olympics**, **263 000 photos avec #London2012** et **27 000 avec #michaelphelps,** l’un des chouchous des réseaux sociaux durant ces jeux. Les partages se sont notamment effectués du village olympique, du stade olympique et de Wembley Stadium.
![Instagram_Olympics](http://www.hobbynote.com/blog/wp-content/uploads/2014/01/Instagram_Olympics.jpg)
**Des tweets par milliers ! **Les twittos (nom donné aux personnes présentes sur Twitter) ont été très bavard durant les Jeux. Plus de **9,66 millions** de tweets pour **la cérémonie d’ouverture** des jeux contre **2,3 millions** pour **la cérémonie de clôture**. **Usain Bolt, l’homme de tous les records ?** Le coureur jamaicain, fort de ses records sur 200 et 400m aux JO pourrait avoir bénéficié d’un autre record sur Twitter grâce à ses **80 000 tweets/minute**(@UsainBolt) mais malheureusement pour lui, il aura été surpassé par un groupe de pop stars de retour pour la cérémonie de clôture. Je parle bien sûr des **Spice Girls** qui du haut de leurs **116 000 tweets/minute** ont détrôné l’athlète. **Le football a été le sujet le plus discuté** durant ces jeux avec plus de **5 millions de tweets**  durant les deux semaines. Le hashtag **#olympics** a quant à lui, récolté plus de **150 millions de tweets** ! Enfin, **10 athlètes** ont eu chacun droit à **plus d’un million de tweets** ( !), leurs noms :
- Usain Bolt (Jamaïque) - Michael Phelps (USA) - Tom Daley (Royaume-Uni) - Ryan Lochte (USA) - Gabby Douglas (USA) - Andy Murray (Royaume-Uni) - Kobe Bryant (USA) - Yohan Blake (Jamaïque) - Lee Chong Wei (Malaisie) - LeBron James (USA) ![Twitter_postOBAMA](http://www.hobbynote.com/blog/wp-content/uploads/2014/01/Twitter_postOBAMA.jpg)Même Barack Obama a cédé à Twitter pendant les Jeux Olympiques (les tweets signés « bo » sont les tweets personnels du président américain).
**De belles augmentations sur Facebook**Facebook nous annoncé que durant les Jeux Olympiques, **plus de 116 millions de publications** ont été créées sur le sujet et que les athlètes ont au total gagné **plus de 12.2 millions de “Likes”** sur leurs pages entre les cérémonies d’ouverture et de clôture. Les pages de certains athlètes ont même connu une progression assez importante. **Usain Bolt** a par exemple **gagné plus de 1 million de fans**, portant son total à **plus de 8.6 millions** ! **Michael Phelps**, deuxième star des réseaux sociaux, a quant à lui **gagné 850 000 likes** sur sa page soit un nombre de fan total s’élevant à **plus de 6.5 millions**.
![facebook_postBOLT](http://www.hobbynote.com/blog/wp-content/uploads/2014/01/facebook_postBOLT.png)
A noter que le site internet [http://cheermeter.socialbakers.com/](http://cheermeter.socialbakers.com/) développé par **Social Bakers** assure **une****veille en direct de l’activité sur les réseaux sociaux** liée aux Jeux Olympiques. Nombres de mentions, sports dont on parle le plus, pays les plus actifs, … Tout y est, alors n’hésitez pas à aller y jeter un coup d’œil ! **Et les autres sites internet ? ** Les réseaux sociaux ne sont pas les seuls à avoir bénéficié des Jeux Olympiques pour gagner en fréquentation. En effet, des sites tels que celui de **The Guardian** ou de **la BBC** ont vu une importante augmentation de trafic sur leurs pages. Le Guardian a annoncé **une augmentation de 30 %** de son trafic et la BBC, **une augmentation de 100%** sur ses pages sports. Les sites d’information en ligne et de rediffusion télé sont sans conteste les grands gagnants de ces sites, **2 français sur 3** ayant annoncé avant les Jeux avoir l’intention de regarder les compétitions sur Internet (étude Ipsos de Juillet 2012). **Conclusion** Ces premiers **Jeux Olympiques de l’ère des réseaux sociaux** se sont soldés par des **chiffres impressionnants**, les internautes se sont montrés **très présents et réactifs**, toujours prêts à faire part de **leurs impressions** sur cet événement mondial. La **censure du CIO** à propos des réseaux sociaux a été très **critiquée **avant l’ouverture des Jeux mais cependant les règles n’ont empêché personne de s’exprimer bien au contraire. Cela n’a certainement pas empêché les athlètes de nous donner **un aperçu de l’intérieur du village olympique**, pour le plus grand plaisir de notre curiosité !
![Twitter_postSYMMONDS](http://www.hobbynote.com/blog/wp-content/uploads/2014/01/Twitter_postSYMMONDS.jpg)
**J’espère que cette étude vous a plu, n’hésitez faire part de vos impressions dans les commentaires, ils sont là pour ça ! **

marion

0

comments powered by Disqus