Facebook Stories : une interactivité qui cartographie les amitiés à travers le monde

Facebook Stories : une interactivité qui cartographie les amitiés à travers le monde

Il y a maintenant quelques jours, Facebook a lancé la* deuxième édition* des Facebook Stories. Intitulée « Degrees of Separation », l’application vise à montrer, à travers une carte interactive, les liens que les utilisateurs de Facebook entretiennent entre eux.

Alors comment fonctionne l’application ?

L’objectif est très simple : vous montrez graphiquement quels sont les pays les plus liés avec le pays que vous aurez choisi. Le classement entre les différents pays est basé sur le nombre de liens d’amitiéentre les pays et le nombre total d’amitié entre les utilisateurs de Facebook.

Les pays sont classés par couleur soit en fonction de leur continent, soit en fonction de leur langue officielle.

Vous trouverez en bas de la carte un encart « Analyse plus approfondie » (« A Closer Look » en anglais) qui propose* une sélection de faits historiques, économiques, linguistiques ou encore culturels* entre deux pays très liés.

Et dans notre cas, quels sont les pays les plus attachés à la France ?

Cinq pays sortent du lot : la Belgique, le Maroc, la Tunisie, l’Algérie et la Suisse.* Le point commun ?Ce sont tous les cinq des pays *francophones et historiquement liés à la France.

map

Dans l’encart  « Analyse plus approfondie »Facebook Stories nous explique alors ce qui rattache l’Algérie à la France. Sans réelle surprise, l’analyse nous enseigne que l’Algérie a été une colonie française jusqu’à ce qu’elle obtienne son indépendance en 1962.

De plus, Facebook Stories se base sur des sources telles que l’INSEE, afin de donner des chiffres précis sur la population, les statuts des personnes, etc.

Et plus concrètement, quelles sont les raisons qui lient les pays entre eux ?

C’est une question tout à fait légitime, lorsque l’on se montre un tantinet curieux et que l’on regarde ce qu’il se passe dans les autres pays, nous pouvons nous rendre compte que certains liens d’amitié sontplutôt étonnants.

Exemple 1 : *en cliquant sur l’Equateur, nous pouvons voir que le deuxième pays le plus connecté à lui est la *République Démocratique du Congo

map-equateur

Exemple 2 : le quatrième pays le plus lié à l’Islande *est la Pologne *

map-islande

Exemple 3 : le pays le plus connecté au Kazakhstan est la République Centrafricaine !

map-kazakhstan

Alors, avec quelques recherches, certaines connexions deviennent étrangement évidentes : dans le cas de l’Islande et de la Pologne, nous apprenons que les Polonais constituent le plus grand groupe d’immigrés en Islande, d’où le lien fort qui unit ces deux pays européens.

Vous l’aurez certainement compris, l’immigration est probablement la raison la plus forte qui rattache deux pays entre eux. Les personnes traversent *les frontières, les mers et les océans *pour de multiples raisons : dans les meilleurs cas, ce sont pour les étudesles vacances ou encore le travail. Mais parfois les personnes fuient la guerre ou les violences incessantes de leur pays. Néanmoins, quelle que soit la raison,  c’est cette *immigration qui constitue la belle mixité *de nos pays.

Un autre fait intéressant a été soulevé par l’étude de Facebook. Cette dernière démontre une autre raisonqui justifie ces diverses connexions et il s’agit du* lien qui continue d’unir certains pays à leurs anciens colonisateurs, dont l’héritage* et le* maintien *de la langue, de la culture et des liens économiques résonnent encore aujourd’hui.

Cette application n’a rien de miraculeux, mais les connexions qu’elle montre sont parfois étonnantes voire intrigantes. Aussi, je vous recommande d’aller faire un tour *sur cette application car si vous êtescurieux, vous devriez *apprendre quelques faits historiques, économiques, linguistiques ou culturels qui ne vous laisseront pas en reste !

Par ailleurs, l’application Facebook Stories telle que nous la connaissions propose toujours aux utilisateurs de raconter leur histoire, seules les plus extraordinaires sont publiées. Cette dernière partie présente pour moi un moindre intérêt *et je préfère me concentrer sur cette *carte interactive des amitiés !

Que pensez-vous de cette nouvelle façon de voir le monde ? Avez-vous trouvé des liens qui vous ont surpris ?

N’hésitez pas à nous partager vos avis, ils sont toujours les bienvenus ;)

mathilde

Chef de projet Digital chez Hobbynote

comments powered by Disqus